top of page

A la télé et à la radio, les femmes n'ont que 30% du temps de parole

Selon une étude, menée par l’INA sur des enregistrements de 2001 à 2018, il y aurait un net déséquilibre du temps de parole entre les femmes et les hommes à la télévision et à la radio.

Ce lundi 4 mars, l'Institut National de l'Audiovisuel révélait les disparités persistantes au sein des chaînes de radio et de télévision françaises à travers une étude d'une ampleur inédite. Il en ressort que les femmes occupent en moyenne moins d'un tiers du temps de parole. Dans le détail, les femmes ont parlé en moyenne 32,8 % du temps à la télévision et 31,4 % à la radio en 2018. Pour réaliser cette étude, l'INA a créé une intelligence artificielle d'analyse acoustique, capable de déterminer à la voix le sexe de l'orateur. Elle a ingurgité 700 000 heures de programmes de 21 chaînes de radio et de 22 chaînes de télévision, soit "le plus gros volume de données jamais analysé au monde", souligne l'Institut. L'étude détaille également la situation par chaîne : c'est sur Teva et Chérie 25, des chaînes destinées aux femmes, qu'elles ont le plus la parole, mais, même là, le temps de parole des hommes est plus important. En 3ème position, la chaîne d'info France 24 se démarque avec un temps de parole féminin de 45 %. Enfin, les chaînes sportives Eurosport et L'Equipe sont celles où le temps de parole des femmes est le plus faible (respectivement 7,4% et 16,5%).


Presse #Aufeminin




Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page